Flash Infos

L’agence NORAD et l’OMD lancent le Programme anti-corruption et de promotion de l’intégrité

En janvier 2019, l’OMD a lancé le Programme anti-corruption et de promotion de l’intégrité (A-CIP) afin d’apporter une aide aux administrations Membres de l’OMD dans la mise en œuvre des mesures pour combattre la corruption et pour promouvoir l’éthique conformément aux 10 mesures préconisées par la Déclaration d’Arusha révisée de l’OMD sur la bonne gouvernance et l’éthique en matière douanière.

Le Programme A-CIP, qu’est-ce que c’est ?

Financé par l’Agence norvégienne pour la coopération au développement (NORAD), le Programme A-CIP s’échelonnera sur cinq ans. Faisant fond sur les enseignements tirés des précédentes initiatives de l’OMD visant à lutter contre la corruption, il s’articule autour de deux composantes : une composante bilatérale, par pays et visant à contribuer à l’atteinte de résultats spécifiques, et une composante multilatérale, par région et qui tient compte des initiatives en cours.

 

Administrations partenaires et résultats escomptés

L’Afghanistan, l’Éthiopie, le Ghana, le Liban, le Liberia, le Mali, le Mozambique, le Népal, la Sierra Leone, la Tanzanie et la Tunisie seront les premières administrations à participer au Programme A-CIP. Chacune de ces administrations devra élaborer un plan d’action pluriannuel, prévoyant des indices de référence et des critères clairs de mesure de la performance. Pour les pays qui bénéficient déjà d’autres programmes et activités de l’OMD, le plan d’action sera incorporé dans leur programme de réforme général et tirera parti des autres initiatives nationales et internationales de lutte contre la corruption.

Début des activités

Au titre de la composante bilatérale, une première activité a été entreprise en Sierra Leone en mars dernier. Les experts de l’OMD et les représentants des divers départements de l’Administration des recettes fiscales (NRA) ont travaillé en étroite collaboration pour se lancer dans un exercice de révision de la stratégie sur l’éthique de la NRA et de son plan d’action. Des mesures spécifiques ont été prises visant à répondre à une priorité immédiate, à savoir l’établissement d’une nouvelle Unité des affaires intérieures.

Sous la composante multilatérale, une première activité a été lancée au Ghana, en mars également, dans le but d’appuyer les experts douaniers de 15 États membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Après avoir partagé les détails de leur cadre respectif de promotion de l’éthique et relevé les principaux éléments devant y figurer, les experts ont élaboré un document qui constituera la base d’un cadre douanier sur l’éthique couvrant l’ensemble du territoire de la CEDEAO.

Cherchons donateurs intéressés

Plusieurs pays ont exprimé le souhait de rejoindre le Programme A-CIP et l’OMD invite les donateurs intéressés par cette initiative et qui souhaitent financer ses activités à prendre contact avec le Secrétariat.

En savoir +
capacity.building@wcoomd.org