Événements

Le quatrième Forum mondial cynotechnique ravive les discussions

Si la sécurisation des échanges commerciaux constitue le cœur de métier des administrations douanières, la durée d’immobilisation des marchandises à des fins de contrôle n’a cessé de se réduire. Le recours à la technologie, notamment aux outils de contrôle non-intrusifs tels que les scanners et les endoscopes, a considérablement contribué à accélérer les procédures de dédouanement tout en garantissant un niveau satisfaisant de sécurité. Cependant, le coût de la technologie restreint fortement son déploiement, tant dans les pays développés contraints à des économies budgétaires que dans les pays en développement, limités par leur capacité d’investissement dans les infrastructures de contrôle, laissant un champ d’action non négligeable aux méthodes de contrôle « humaines », et notamment aux équipes cynotechniques.

Les chiens détecteurs sont en effet devenus des partenaires de choix pour les services douaniers chargés de lutter contre la fraude et constituent un « outil » de détection non-intrusif particulièrement fiable et de plus en plus polyvalent. Au départ limité à la lutte contre le trafic de stupéfiants, le rôle des équipes cynotechniques a évolué et s’est adapté aux pratiques en constante évolution de la criminalité organisée. Confrontés à l’infiltration du crime organisé dans les échanges commerciaux licites, les services répressifs, notamment les douanes, ont travaillé à élargir les capacités de détection des chiens à des domaines tels que la sécurité, la lutte contre le trafic de devises ou d’espèces sauvages menacées, voire la protection des droits de propriété intellectuelle. Désormais, la douane a largement recours à la cynotechnie dans le cadre des programmes de gestion des risques.

En 2011, dans le cadre de sa mission d’appui à ses Membres en matière de lutte contre la fraude, l’OMD organisait le premier Forum mondial cynotechnique à l’intention spécifique des équipes maître-chien. Au vu du succès rencontré lors de ce premier forum, l’OMD a pérennisé tous les deux ans l’organisation de la rencontre dans le but de créer les conditions propices à un partage d’expériences et de mutualisation des bonnes pratiques entre spécialistes.

En 2017, du 2 au 4 octobre, près de 120 délégués représentant 44 administrations douanières et organisations internationales ont participé à la dernière édition de l’événement qui s’est tenue à Prague, avec l’appui logistique de l’Administration de la Douane tchèque et le soutien financier de la Douane du Japon.

Les principaux objectifs de cette nouvelle édition étaient d’amener les administrations douanières disposant de centres de formation à partager bonnes pratiques et expériences et de recenser les défis communs auxquels se heurtent les équipes managériales, notamment en ce qui concerne les programmes de formation à prévoir et les modèles opérationnels. Durant les trois jours qu’a duré le Forum, les participants ont discuté de ces enjeux au cours d’exposés et de débats qui ont donné lieu à des échanges intenses entre professionnels spécialisés. Ils ont pu aussi assister à des démonstrations d’équipes cynotechniques.

Les sessions de discussion, chacune animée par des experts possédant une expérience étendue dans leur domaine de compétences respectif, ont porté sur trois grandes thématiques:

  • les évolutions les plus récentes dans la manière d’utiliser les chiens dans la recherche de stupéfiants, d’armes à feu, d’explosifs, d’alcools, de métaux, de devises, d’espèces sauvages protégées au titre de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées (CITES) et de marchandises couvertes par des droits de propriété intellectuelle. Il s’est agi notamment de discuter de la formation des équipes cynotechniques aux nouvelles méthodes, du défi que représente la polyvalence des chiens et, bien sûr, des enjeux de la coopération entre les différents organismes chargés de la prévention et de la répression des délits.

 

  • les bonnes pratiques dans le domaine de l’élevage des chiens et de la gestion d’un centre de formation en cynotechnie, et plus précisément celles portant sur la sélection des chiens, le choix de la race en fonction de la discipline, la logistique et les infrastructures d’un centre (chenils, véhicules, outils de formation utilisés), sa gestion, le suivi continu et l’évaluation de son fonctionnement, et l’intégration des équipes cynotechniques dans le mécanisme mondial mis en place en matière de lutte contre la fraude.

 

  • les défis liés à l’utilisation d’équipes cynotechniques et les enjeux qui en découlent en termes de renforcement des capacités. Ont été évoqués les difficultés spécifiques à l’utilisation de chiens dans le cadre du travail sur le terrain, les méthodes de dressage, le contenu des programmes de formation, le recrutement des maîtres-chiens et leur formation, ou encore le fonctionnement des centres nationaux et régionaux de formation en cynotechnie.

Les démonstrations des équipes cynotechniques organisées par la Douane tchèque ont permis de visualiser les capacités de recherche des chiens sur une grande diversité de marchandises : stupéfiants, armes à feu, cigarettes, alcools, espèces sauvages protégées au titre de la CITES et devises.

Le prochain Forum mondial cynotechnique sera organisé en 2019. Entre-temps, l’OMD continuera de fournir aux Membres qui en font la demande toute assistance nécessaire en matière d’utilisation d’équipes cynotechniques. En outre, elle invite les douaniers intéressés par ces questions à rejoindre le groupe virtuel « Global K9 Forum » mis en place via une plateforme électronique depuis 2011. Ce réseau mondial d’experts en cynotechnie compte aujourd’hui plus de 200 participants actifs représentant 78 administrations. Via la plateforme, les experts peuvent compiler les informations importantes dont ils disposent dans la bibliothèque réservée à leur groupe d’utilisateurs et échanger leurs expériences et points de vue par le biais d’un système sécurisé de messagerie.

 

En savoir +
Sylvain.Raymond@wcoomd.org
Steve.Yuen@wcoomd.org