Focus

COVID 19: L’expérience de la Douane saoudienne

Par Adel Baraja, Directeur général, Marketing & Customer Experience

Le Royaume d’Arabie saoudite est l’un des premiers pays à avoir réagi à la pandémie mondiale de COVID‑19 en adoptant une série de mesures visant à prévenir la propagation du virus. La Douane saoudienne a suivi la politique du gouvernement en imposant des mesures de précaution strictes en interne et en externe tout en développant un plan d’action pour s’assurer que le travail ne soit pas interrompu à tous les postes frontières terrestres, maritimes et aériens pour faciliter le mouvement des importations et des exportations et s’assurer que les biens de première nécessité soient disponibles pour tous les consommateurs.

La Stratégie « sécurité d’abord »

La Stratégie « sécurité d’abord » a été adoptée fin février 2020. Elle se décline en trois phases: Avant, Pendant et Après. Dans le cadre de la phase « Avant » qui n’a duré que quelques jours, des mesures de prévention et de précaution ont été mises en oeuvre afin de garantir la sécurité des fonctionnaires des douanes aux frontières maritimes et terrestres. La phase « Pendant » a été lancée directement avant que le pays n’enregistre des cas d’infections le 2 mars 2020. Au cours de celle-ci les fonctionnaires ont été sommés d’éviter les contacts avec les voyageurs à tout moment et de porter un équipement de protection pendant l’exercice de leurs fonctions. Des instructions détaillées sur la façon de se protéger et de protéger les autres contre le virus ont été envoyées par courrier électronique et par SMS. Dans le cadre de la phase « Après », la Douane saoudienne a lancé un plan d’action visant à réduire le nombre de fonctionnaires présents sur le lieu du travail. Un seuil minimum de fonctionnaires sur le terrain et dans les bureaux de douane, considéré comme suffisant pour réaliser toutes les tâches qui ne pourraient pas être réalisées à distance de manière satisfaisante, a été établi en coopération avec les agences officielles pertinentes. Cette approche a toutefois nécessité que certains membres du personnel soient physiquement présents. L’objectif était de s’assurer que des protocoles sanitaires rigoureux soient mis en place dans tous les bâtiments et qu’un équipement de protection personnel soit fourni à tout le personnel. La Douane saoudienne s’est également assurée qu’aucun de ses employés ne pénètre sur le lieu de travail sans que leur température n’ait été prise au préalable.

Restrictions en matière d’exportation

Une mesure temporaire prise par le Ministère de la Santé a interdit l’exportation de tous les produits médicaux et de laboratoire, médicaments et matériel utilisé pour répondre à la pandémie de COVID-19. Parmi ceux-ci figuraient des articles comme les vêtements de protection, le matériel médical, les combinaisons de protection complètes, les lunettes de protection et les masques faciaux. Afin de garantir la transparence et le respect des opérateurs, la Douane saoudienne a publié les nouvelles règles sur son site web (www.customs.gov.sa).

Paiement différé des droits

Pour réduire l’impact financier et économique de la crise pour le secteur privé, la Douane saoudienne a accordé à tous les importateurs une période de grâce de 30 jours pour le paiement des droits de douane. En outre, les importateurs ont eu la possibilité de demander à ce que la douane diffère le paiement des droits de douane pour certaines catégories de marchandises ; et seuls les importateurs considérés comme représentant un risque élevé ont dû soumettre une garantie bancaire afin de pouvoir bénéficier de cette mesure. Cette initiative a été favorablement accueillie et étendue à 272 entreprises depuis juillet 2020.

Chiens renifleurs

Le Centre national de formation cynophile a obtenu des résultats encourageants en formant les chiens renifleurs à l’identification de traces de virus COVID-19 sur les vêtements. Des Jack Russell Terriers ont été choisis pour ce travail en raison de leur intelligence et de leur petite taille, cette dernière leur permettant de se déplacer facilement entre les passagers. La Douane saoudienne a posté une vidéo sur son compte Twitter[1] et la plateforme YouTube, expliquant comment les chiens étaient formés. Les chiens seront bientôt déployés dans les aéroports internationaux du pays.

En savoir +
mediacenter@customs.gov.sa

[1] https://twitter.com/SaudiCustoms/status/1289969208680316929