Photo: Douane hongroise

Flash Infos

Le Secrétariat de l’OMD lance le Projet COVID-19

Le Secrétariat de l’OMD a lancé le Projet COVID-19 afin d’aider les administrations des douanes à mieux faire face à des événements imprévisibles et perturbateurs tels que la pandémie de COVID-19. Grâce à l’appui du gouvernement japonais qui finance ce projet, le Secrétariat entend ainsi développer des directives à partir de différents scénarios, directives que les douanes pourront suivre pour garantir une gestion efficace des catastrophes et la continuité de la chaîne logistique.

Le Secrétariat de l’OMD a lancé le Projet COVID-19 afin d’aider les administrations des douanes à mieux faire face à des événements imprévisibles et perturbateurs tels que la pandémie de COVID-19. Grâce à l’appui du gouvernement japonais qui finance ce projet, le Secrétariat entend ainsi développer des directives à partir de différents scénarios, directives que les douanes pourront suivre pour garantir une gestion efficace des catastrophes et la continuité de la chaîne logistique.

Un premier projet de Directives a été développé sur la base des bonnes pratiques envoyées par certaines administrations des douanes et d’autres parties prenantes telles que le Groupe consultatif du secteur privé de l’OMD (PSCG). Le projet de document a fait l’objet d’échanges de vues lors des 229/230ème sessions du Comité technique permanent (CTP) en septembre et octobre 2020. Afin de stimuler les discussions et recueillir plus d’informations, trois ateliers régionaux (virtuels ou présentiels) seront organisés entre novembre 2020 et février 2021.

Les Directives devraient être finalisées pour mars 2021 et soumises au CTP pour approbation lors de ses 231ème/232ème sessions. Si le CTP approuve les Directives, elles seront soumises pour adoption au Conseil de l’OMD lors de ses sessions de juin 2021.

Les administrations des douanes des pays en développement seront en mesure de demander une assistance sur mesure pour mettre en œuvre les Directives, et la priorité sera donnée aux pays les moins avancés qui auront indiqué qu’il y a une certaine urgence à intervenir. Des activités de formation virtuelles ou présentielles seront déployées en fonction de la situation et des besoins de chaque pays. Lors de ses interventions à l’échelon national, l’OMD travaillera en étroite collaboration avec les organisations présentes, notamment les agences des Nations unies impliquées dans le domaine de l’aide humanitaire et des secours en cas de catastrophe.

En savoir +
Covid19BCProject@wcoomd.org