Flash Infos

Prix mondial du Protocole de Montréal

Les candidatures pour le Prix mondial du Protocole de Montréal sont ouvertes. Le Prix vise à récompenser les agents des douanes et des autres services de lutte contre la fraude ou leurs organisations respectives.

Les nominés doivent avoir réussi à empêcher le commerce illégal ou indésirable d’hydrochlorofluorocarbures (HCFC) et d’hydrofluorocarbones (HFC), et/ou d’équipements ou de produits contenant ou fonctionnant avec des HFC ou des HCFC. Ces deux groupes de produits chimiques sont largement utilisés en tant que fluides frigorigènes et agents de gonflement pour les mousses.

Les HCFC contribuent à l’appauvrissement de la couche d’ozone et au réchauffement planétaire. Ils vont être éliminés progressivement d’ici à 2030 et sont déjà interdits dans l’Union européenne. Les négociants en HCFC doivent être détenteurs d’un quota d’importation et/ou d’exportation et détenir également un permis ou une licence pour leurs chargements de HCFC.

Les HFC contribuent au réchauffement planétaire. Ils vont être règlementés et progressivement réduits par les Parties au Protocole de Montréal une fois l’Amendement de Kigali entré en vigueur. Certaines législations nationales font obligation de détenir une licence d’importation ou d’exportation pour les chargements de HFC et ils sont déjà interdits dans l’Union européenne.

La date limite des candidatures est le 31 décembre 2018.

Rendez-vous sur le site web d’ONU Environnement ActionOzone pour plus de détails sur le prix et sur le processus de candidature.

En savoir +
http://web.unep.org/ozonaction/news/launch-global-montreal-protocol-award-customs-and-enforcement-officers