Flash Infos

Nouveau plan stratégique à l’horizon

Par Ricardo Treviño Chapa, Secrétaire général adjoint de l’OMD

Toute organisation, qu’elle soit publique ou privée, nationale ou internationale, doit se doter d’un plan stratégique, autrement dit d’une feuille de route, afin d’atteindre ses objectifs. Si un tel document n’existe pas ou s’il n’est pas revu régulièrement, les éléments composant l’organisation auront tendance à travailler de manière isolée, sans tenir compte parfois des aspirations plus larges qu’elle tente de réaliser. L’OMD ne fait pas figure d’exception à cette règle et son Secrétariat a besoin d’un plan stratégique pour mener ses activités quotidiennes et garantir que les efforts de son personnel se focalisent pleinement sur l’atteinte des objectifs préalablement définis.

L’OMD est en train de préparer son Plan stratégique pour la période 2019-2022 et le Secrétaire général adjoint se charge de la coordination des travaux entre le Secrétariat et les Membres de l’Organisation à cet effet. La première phase de ce que l’on appelle le « cycle de planification stratégique » consiste à tirer les conclusions de la mise en œuvre du plan stratégique existant.

Le Plan stratégique actuel se compose de 70 activités tactiques et de plus de 90 indicateurs de performance. Chacun de ces éléments doit être examiné et amendé, le cas échéant, afin de tenir compte des nouvelles préoccupations et priorités des Membres de l’OMD. Afin de déterminer où nous en sommes, le niveau de pertinence de ces activités tactiques a été jaugé au travers d’une enquête et, pour la première fois dans l’histoire de l’Organisation, six ateliers régionaux ont été organisés dans chacune des régions de l’OMD. L’objectif de ces ateliers était de débattre des résultats de l’enquête, de déterminer les priorités et les initiatives stratégiques, et de définir les principaux résultats escomptés et indicateurs stratégiques, permettant ainsi aux Membres de l’OMD d’assurer plus facilement un suivi des activités menées par le Secrétariat.

La deuxième phase du cycle de planification stratégique consiste à définir une nouvelle stratégie. Des consultations avec les Membres, il est apparu clairement que l’OMD doit communiquer plus clairement qu’elle est « une Organisation qui aide ses Membres à surmonter les obstacles, à saisir les opportunités et à atteindre leurs buts stratégiques en les dotant de normes mondiales, en leur offrant une assistance technique et en facilitant la coopération entre eux ».

Au moment d’élaborer le nouveau Plan stratégique, il est impératif que nous tenions compte non seulement des éléments qui doivent être couverts, mais aussi de la façon dont nous allons procéder pour leur mise en place, au cours de la phase dite « d’exécution ». Tous les plans stratégiques contiennent des plans opérationnels annuels assortis d’activités et d’indicateurs de performance spécifiques. Après avoir débattu des éléments de nature stratégique lors de la réunion de la Commission de politique générale de l’OMD de décembre 2018, et apporté les amendements nécessaires au Plan existant, nous avons élaboré un Plan opérationnel pour la période allant de juillet 2019 à juin 2020 qui fera l’objet d’une discussion au sein du Comité d’audit et du Comité financier de l’OMD.

Il est envisagé d’inclure notamment dans le nouveau plan une « carte stratégique » pour communiquer la stratégie de l’OMD à toutes ses parties prenantes. Elle inclura les priorités actualisées ainsi que de nouvelles initiatives portant sur l’utilisation de nouvelles technologies, la mesure de la performance, l’échange d’informations douane/secteur privé, la lutte contre le terrorisme et la validation de la mise en œuvre des normes de l’OMD, autant de thèmes qui ont été soulevés lors des récentes discussions.

Le nouveau Plan stratégique sera soumis au Conseil de l’OMD pour examen lors de sa prochaine session de juin 2019. Une fois que le texte aura été avalisé, il sera essentiel de garantir que le contenu du document soit diffusé autant que possible à l’intérieur et à l’extérieur de l’Organisation – une tâche qui exigera également la participation active de tous les Membres de l’OMD. Après son adoption, un nouveau cycle débutera, et avec lui une nouvelle phase « d’apprentissage » au cours de laquelle les progrès réalisés feront l’objet d’un suivi et les activités seront évaluées.

En savoir +
communication@wcoomd.org